Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus ok

réservez
un hébergement


préparez votre séjour

carte interactive

Accueil > Nos plus beaux sites > Les ports secrets du Finistère

Les ports secrets du Finistère

  • Port de Camaret

  • Ports de Brest

  • Port d'Audierne

  • Port du Guilvinec

  • Port de Roscoff

  • Port et Ville Close de Concarneau

  • Port-Rhu à Douarnenez

  • Port du Conquet

La route des ports

« C’est au contact du patrimoine bâti des ports que l’on comprend vraiment toute l’ingéniosité déployée par nos ancêtres pour tenter d’apprivoiser la mer. À notre époque, caractérisée par de profondes mutations des pratiques, celui-ci mérite d’être plus que jamais défendu. Malgré certaines destructions ou modifications d’usage, nos ports permettent de revisiter cette histoire extraordinaire. » Françoise Péron.
Ici une ancienne conserverie, là une cale à goémon, une villa ancienne, un bas relief sur une église, un quartier de maisons de pêcheurs, un bar à marins… Les traces ne manquent pas, et la mémoire des ports se décline aussi à travers des lieux bien vivants.

Roscoff, de la contrebande au bien-être

Le port de Roscoff a pris son essor économique aux 16e et 17e siècles, grâce au commerce maritime. C’est ainsi que les puissants armateurs ont pu faire construire les belles demeures de granit encore visibles aujourd’hui. À l’époque des guerres franco-britanniques, Roscoff s’est également révélée le port idéal pour les corsaires, quand le commerce était interdit. Promenez-vous jusqu’à la chapelle Sainte-Barbe pour admirer la ville, le vieux port et le nouveau port du Bloscon d’où partent les ferries vers l’Angleterre et l’Irlande.

De l’autre côté, les demeures d’armateurs font place aux maisons d’architecture balnéaire, entre la station biologique et le centre de thalassothérapie.

Je profite de ma visite pour…
  • Me balader dans la ville qui associe aux plaisirs de la station balnéaire les charmes d’une Petite Cité de caractère
  • Visiter le jardin exotique, labellisé Jardin remarquable ou embarquer pour l’île de Batz
  • Découvrir le musée des Johnnies
  • Visiter la boutique Algoplus pour trouver des souvenirs à rapporter

En savoir plus sur Roscoff et sa région

Chapelle Sainte-Barbe à Roscoff

Les crabes du bout du monde (Le Conquet)

Avant la Révolution française, Le Conquet vivait principalement du commerce. Depuis cette époque, la pêche (crabes, poissons nobles, pêche côtière) s’y est développée. Labellisé « port d’intérêt patrimonial », le Conquet a gardé tout son charme d’antan avec ses belles maisons en pierre, malgré les destructions dues aux guerres avec l’Angleterre. En balade, suivez le circuit du crabe dans la ville pour découvrir de riches maisons de maîtres, admirer la vue depuis la Pointe Saint-Christophe ou dirigez-vous vers la presqu’île de Kermorvan et son phare.

Je profite de ma visite pour…
  • Acheter mon poisson et mes crustacés frais sur le port au retour des bateaux de pêche. Vous pourrez les appeler en début d’après-midi pour connaître l’heure de retour.
  • Découvrir l’archipel de Molène en bateau avec Archipel Excursions

En savoir plus sur le pays de l’Iroise

Port du Conquet

Une balade brestoise

Port de plaisance, port de commerce, port militaire… Brest a plusieurs facettes. Du côté du port de Moulin Blanc, bien visible depuis le pont de l’Iroise, vous trouverez Océanopolis, le grand centre de découverte des fonds marins, le site de loisirs  le plus visité de Bretagne. En vous dirigeant vers le Château, vous longerez le port de commerce et vous pourrez poursuivre jusqu’à la nouvelle marina avant d’arriver à la Penfeld qui traverse la ville. Par le pont, en tramway ou avec le nouveau téléphérique, traversez la Penfeld d’où vous verrez le port militaire puis visitez le nouveau quartier des Capucins par exemple. Pour finir, tout à l’est, direction le Portzic pour découvrir une vue panoramique sur le goulet, la base sous-marine et la ville de Brest.

Je profite de ma visite pour…

Prolonger la visite et découvrir un autre point de vue de Brest en me postant à la Pointe de l’Armorique à Plougastel-Daoulas, de l’autre côté du pont de l’Iroise.

En savoir plus sur Brest et sa rade

Ville de Brest vue du ciel

Camaret, Morgat et le Fret (la presqu’île de Crozon)

À Camaret, l’histoire du port se lit encore dans le paysage. Du premier bourg sur les hauteurs aux maisons de négociants et aux ateliers sur le front de mer, vous aurez tout le loisir d’observer les mutations de ce port en eaux profondes. Les façades colorées actuelles sont entre autres d’anciennes auberges chargées d’accueillir les touristes depuis le milieu du 19e siècle. Au 20e siècle, après la disparition de la sardine, Camaret est devenu le premier port langoustier d’Europe. Ne manquez pas sur la digue la tour Vauban, une tour défensive qui est le seul site classé Patrimoine mondial de l’UNESCO en Finistère.

Près de là, le Fret vous permettra de rejoindre Brest facilement en traversant la rade.

De l’autre côté de la presqu’île, Morgat est une station balnéaire charmante qui s’est développée sous l’impulsion de riches familles parisiennes comme les Peugeot ou Gustave Eiffel à la fin du 19e siècle. Ancien port de pêche, c’est aujourd’hui un port de plaisance agréable.

Je profite de ma visite pour…
  • Découvrir les côtes de Camaret et la mer d’Iroise à bord d’un voilier traditionnel d’exception en réservant une sortie sur la « Belle Étoile »
  • Visiter les galeries de peintres à Camaret-sur-Mer
  • Faire le tour des pointes de la presqu’île avec des points de vue à couper le souffle
  • Découvrir les alignements mégalithiques de Lagatjar et les grottes sous-marines de Morgat

En savoir plus sur la presqu’île de Crozon

Port de Camaret

Douarnenez, festive et rebelle

Longtemps premier port sardinier de France, Douarnenez a dû s’adapter à la disparition du petit poisson bleu. C’est aujourd’hui une ville résolument tournée vers la culture avec de nombreux festivals (festival de cinéma, Temps Fête, Grand Prix Guyader, les Gras…). Les conserveries marquent toujours le paysage de la ville ; la société Chancerelle (qui commercialise notamment sous le nom de Connétable) met encore en boîte les sardines à Douarnenez. Il s’agit de la plus ancienne conserverie artisanale du monde.

Vous pourrez suivre le chemin de la sardine et vous rendre au port-musée qui vous propose de visiter des bateaux encore à flot.

Je profite de ma visite pour…
  • Partir sur les traces de Tristan, héros de la légende de Tristan et Yseult, en participant à la visite guidée de l’Office de Tourisme de Douarnenez sur l’île Tristan
  • Faire un tour en amoureux en bateau avec Voile Horizons
  • Visiter le site des Plomarc’h en famille, c’est gratuit !

En savoir plus sur Douarnenez

Port du Rosmeur à Douarnenez

Des ligneurs au pays des carvelles (Audierne et le Cap Sizun)

Port de commerce puis port de pêche, Audierne compte les plus vastes viviers couverts d’Europe, qui permettent d’accueillir les nombreux crustacés pêchés dans la région. C’est également le port d’attache des 25 ligneurs qui pêchent le bar sur le tumultueux Raz de Sein. Vous les verrez peut-être en vous rendant sur l’île de Sein…

Une longue balade le long du port, du centre-ville à la plage de sable fin de Trescadec, vous permettra d’apprécier pleinement la vie de cette ville balnéaire.

Je profite de ma visite pour…
  • Me rendre à la Pointe du Raz, labellisée Grand Site de France, et admirer le Raz de Sein, les ligneurs… et pourquoi pas me balader sur les circuits de randonnée.
  • Remonter l’estuaire du Goyen jusqu’à Pont-Croix

En savoir plus sur le Cap Sizun

Ligneur sur le Raz de Sein

Encore et toujours la pêche en pays bigouden

Le pays bigouden est fortement emprunt de culture maritime. Aujourd’hui encore, Le Guilvinec et Saint-Guénolé comptent parmi les plus grands ports de pêche de France et le pays bigouden représente plus de 17% de la production française. Si la « demoiselle de Loctudy » (langoustine) est la plus connue, toutes sortes de poissons et de crustacés sont pêchés ici.

À Haliotika sur le port du Guilvinec, vous pourrez visiter l’exposition permanente et l’exposition temporaire mais également la criée, participer à des ateliers de cuisine, à des visites guidées de l’estran… Vous serez incollable sur la pêche !

Je profite de ma visite pour…

Faire des activités en famille à Saint-Jean Trolimon à la Maison des Jeux bretons ou au Guilvinec à Haliotika.

En savoir plus sur le pays bigouden

Port de Loctudy et phare de la Perdrix

La douceur du sud, de Concarneau à Doëlan

Concarneau, célèbre pour la ville close, est devenu le premier port thonier d’Europe après avoir été un port sardinier très important. Le Musée de la Pêche, dans la ville close, vous enseignera tous les détails des techniques de pêche utilisées en Finistère et dans le monde. Concarneau est également un port de plaisance dynamique et compte des chantiers navals innovants comme les chantiers Piriou.

Plus à l’est, les rias du Bélon et de l’Aven continuent de charmer les artistes peintres et photographes avec leurs paysages magiques. Doëlan, Kerdruc, Rosbras, Port-Manech, Merrien, Brigneau sont autant de ports qui méritent le détour. Vous y dégusterez les délicieuses huîtres du Bélon au bord de l’eau.

Je profite de ma visite pour…
  • Visiter la conserverie Courtin ou le musée de la pêche à Concarneau
  • Marcher sur les pas de Gauguin à Pont-Aven en (re)découvrant le musée, les galeries, les ateliers d’artistes…

En savoir plus sur le sud-est du Finistère

Port dans les rias du Finistère

Envie d’en savoir plus ?

Vous pouvez feuilleter et télécharger gratuitement notre brochure sur les ports finistériens. Vous pouvez également la commander gratuitement en nous contactant.


Téléchargez la brochure sur les ports

Envie de visiter les ports pittoresques du Finistère ?

Vous trouverez sur cette carte tous les ports finistériens qui méritent le détour pendant vos vacances.

Carte des ports du Finistère

Liste des ports

  1. 1 – Le Diben (Plougasnou)
  2. 2 – Morlaix
  3. 3 – Carantec
  4. 4 – Saint-Pol de Léon
  5. 5 – Roscoff
  6. 6 – Moguériec (Sibiril)
  7. 7 – Brignogan
  8. 8 – Lilia (Plouguerneau)
  9. 9 – Aber Wrac’h (Landéda)
  10. 10 – Aber Benoît (Landéda)
  11. 11 – Saint-Pabu
  12. 12 – Portsall (Ploudalmézeau)
  13. 13 – Argenton
  14. 14 – Porspoder
  15. 15 – Les ports de l’Aber Ildut (Lanildut, Lampaul-Plouarzel)
  16. 16 – Le Conquet
  17. 17 – Bertheaume (Plougonvelin)
  18. 18 – Brest
  19. 19 – Landerneau
  20. 20 – L’Auberlac’h (Plougastel-Daoulas)
  21. 21 – Le Tinduff (Plougastel-Daoulas)
  22. 22 – Pors Beac’h (Logonna-Daoulas)
  23. 23 – Daoulas
  24. 24 – L’Hôpital-Camfrout
  25. 25 – Le Faou
  26. 26 – Landévennec
  27. 27 – Le Fret ( Crozon)
  28. 28 – Camaret-sur-Mer
  29. 29 – Morgat (Crozon)
  30. 30 – Douarnenez
  31. 31 – Bestrée (Plogoff)
  32. 32 – Feunten Aod (Plogoff)
  33. 33 – Pors-Loubous (Plogoff)
  34. 34 – Anse du Loc’h (Primelin)
  35. 35 – Pors-Tarz (Primelin)
  36. 36 – Audierne
  37. 37 – Plouhinec
  38. 38 – Pors-Poulhan (Plouhinec)
  39. 39 – Quimper
  40. 40 – Saint Guénolé (Penmarc’h)
  41. 41 – Saint-Pierre (Penmarc’h)
  42. 42 – Le Guilvinec
  43. 43 – Lechiagat (Treffiagat)
  44. 44 – Lesconil
  45. 45 – Loctudy
  46. 46 – Pont-L’Abbé
  47. 47 – Combrit Sainte-Marine
  48. 48 – Concarneau
  49. 49 – Pont-Aven
  50. 50 – Kerdruc (Névez)
  51. 51 – Rosbras (Riec sur Bélon)
  52. 52 – Port Manec’h (Névez)
  53. 53 – Le Bélon (Riec sur Bélon)
  54. 54 – Brigneau (Moëlan-sur-Mer)
  55. 55 – Merrien (Moëlan-sur-Mer)
  56. 56 – Doëlan (Clohars-Carnoët)
  57. 57 – Quimperlé